Analyse de texte (fr) Littérature (fr)

Les Liaisons dangereuses, Lettre 127 ?


YOUTUBE

“…j’ai beau me regarder, je ne peux pas me trouver déchue jusque-là.”

auteur Pierre Choderlos de Laclos
œuvre Les Liaisons dangereuses (1782)
mouvement Les Lumières, XVIIIe siècle

genre roman épistolaire, libertinage de mœurs
type de discours explicatif
registre ironique, argumentatif

cadre Paris et province, haute société, fin du XVIIIe siècle
actants Mme de Merteuil, vicomte de Valmont
situation Mme de Merteuil a conclu un pacte avec Valmont (s’il réussit à séduire la pieuse et vertueuse Madame de Tourvel, elle se donnera à lui). Mais elle ne respecte pas le contrat et préfère la rupture à la soumission.

quoi ? liberté (revendiquée par la marquise de penser et de s’exprimer), égoïsme (elle s’octroie le droit de penser à son propre plaisir, comme les hommes – métaphore filée du sérail)
comment ? reproche (elle reproche à Valmont d’être tombé amoureux d’une autre), ironie (elle se moque de Valmont, de sa prétention, et le compare à son nouvel amant, Dancenny)
pourquoi ? indépendance (elle préfère rompre plutôt que de se soumettre à l’emprise de Valmont, en prétendant que sa décision serait peut-être arbitraire, comme celle d’un homme)

image_print
, , , , , , ,

Français - Analyse de texte (fr) - Français - Littérature (fr)