Analyse de texte (fr) Littérature (fr) Poésie (fr)

Le Dormeur du val

«Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.»

auteur Arthur Rimbaud
œuvre Poésies (1895)
mouvement symbolisme

genre poème, sonnet en alexandrins
discours descriptif
registre dramatique, pathétique

cadre guerre franco-prussienne de 1870
actants un soldat
situation Dans une campagne ensoleillée et verdoyante, un soldat semble dormir, mais en fait il est mort.

quoi ? une nature vivante et rassurante, un dormeur annoncé (dès le titre), une victime révélée (à la fin)
comment ? une composition picturale (tableau), un suspense préservé le plus possible (jusqu'à la courte résolution finale)
pourquoi ? une dénonciation de la guerre (d'autant plus forte qu'elle est indirecte)

Print This Post

+

  1. C’est un trou de verdure où chante une rivière
    Accrochant follement aux herbes des haillons
    D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
    Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

    Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
    Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
    Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
    Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

    Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
    Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
    Nature, berce-le chaudement : il a froid.

    Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
    Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
    Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

    7 octobre 1870

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *